edito

Porte d’entrée méridionale du plateau du Larzac, La Vacquerie a connu des périodes bien différentes au cours de son histoire et même de la préhistoire dont on peut encore retrouver de nombreuses traces.
Dans l’Histoire récente les variations de populations sont impressionnantes, de plus de 800 habitants au milieu du XIX° siècle en passant par un « trou » à une soixantaine dans les années 1970, elle compte aujourd’hui 172 résidents permanents chiffre plusieurs fois multiplié notamment en été par les résidents secondaires qui viennent y rechercher une qualité de vie dans un paysage grandiose où la roche prend des formes que l’on a du mal à imaginer naturelles..
Le nom complet du village est : « La Vacquerie et Saint Martin de Castries » (excusez-nous du peu)
« La Vacquerie » pour l’utilisation des pacages dépendant de l’abbaye de Saint Guilhem, et « Saint Martin de Castries » depuis la suppression de cette commune et son rattachement à La Vacquerie en 1832.
La population a donc considérablement changé et s’est fortement rajeunie depuis peu.
Actuellement, pas moins de 25 élèves fréquentent l’école primaire intercommunale située à Saint Maurice- Navacelles.
Un village vivant donc où se développent des activités agricoles, viticoles, touristiques, artisanales permettant au promeneur d’apprécier les productions locales et de profiter des offres de services basées sur la nature exceptionnelle qui l’entoure.
Intégrée dans le périmètre du grand site de Navacelles et le territoire classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’U.N.E.S.C.O. la commune ne demande qu’à accueillir des visiteurs avides de paysages exceptionnels et de traces d’activités humaines hors du commun.
Alors, n’hésitez pas à venir profiter de ce cadre dans lequel se trouve La Vacquerie et Saint Martin de Castries, pour une balade, un séjour et pourquoi pas une installation dans notre village prêt à vous accueillir.

Jean Barral, maire